pourquoi castrer son chien

Pourquoi faire castrer mon chien ?

La castration d’un animal est parfois vu comme un acte barbare qui peut influer sur son comportement et lui faire perdre de la la vitalité. Chez un chien, la castration est souvent taboue et malgré les risques de procréation et des difficultés à gérer les portées, des propriétaires refusent d’aborder la question. Zoom sur les principales raisons qui peuvent vous faire changer d’avis en castrant votre chien pour son bien-être, et le vôtre !

Des réticences souvent issues d’une incompréhension

Si de nombreux organismes préconisent la politique de stérilisation pour les chiens de compagnie, notamment chez les mâles, de nombreux propriétaires de canidés font obstacle pour ne pas supprimer la capacité de leurs animaux de compagnie de se reproduire. Chez des propriétaires, un préjugé tenace leur fait croire que les chiens deviendraient plus tristes et moins vivaces après une castration. En effet, si on observe des modifications comportementales chez les animaux après une opération de castration, ces changements sont loin d’être aussi négatifs comparés aux préjugés de certains propriétaires de chiens.

Également, la réticence de l’opération de castration peut être due à une mauvaise expérience, soit vécue directement, soit témoignée via un proche ou un voisin. Le comportement de l’animal peut ne pas s’améliorer notamment au niveau de l’agressivité vis-à-vis des personnes inconnues ou des congénères. La castration ne réduit pas l’instinct de territorialité ni de protection du maître par rapport aux potentiels dangers extérieurs.

La castration comme remède face aux comportements agressifs des chiens

La castration est beaucoup plus pratiquée chez les mâles que chez les femelles et ce pour des raisons essentiellement anthropomorphiques et pour des raisons de réticences de la part des propriétaires. Il faut savoir cependant que la castration peut être un véritable remède contre certains comportements chez l’animal, notamment chez le mâle lorsque ce dernier a une poussée de testostérones (marquage urinaire, fugues, agressivité, saillis sexuels…).

Pour qu’une castration soit efficace et bien acceptée chez un chien, une thérapie comportementale est parfois exigée. Le chien va nécessiter plus d’attention, de compréhension afin de l’accompagner dans cette nouvelle étape de sa vie. La castration n’a pas vocation a changer radicalement le comportement et la personnalité d’un chien, mais de protéger le foyer de portées non désirées.