Témoignage Éducation canine dressage Charente Maritime (97)

Quand mes maîtres m’ont adoptée à l’âge de 2 mois j’étais la plus espiègle de la portée. Bien que prévenus par mon éleveuse mes maîtres ont vite vu que j’allais leur donner du fil à retordre ! Je grignotais tout, leur mordais les chevilles (et oui je ne suis pas un chien de berger pour rien !!), volais des affaires dans la maison pour aller les dévorer un peu plus loin…
Ils se sont donc rapidement mis à la recherche d’un éducateur canin pour apprendre à me comprendre. Leur choix s’est porté sur les 3 Piliers non loin de la maison.
A peine une semaine après mon arrivée à la maison nous avions donc rendez-vous avec Ghislain pour une première prise de contact. Ghislain a alors expliqué à mes maîtres sa méthode d’éducation. Visiblement enchantés par cette approche mes maîtres m’ont ensuite laissée toute seule pour retourner voir celui qui allait devenir mon futur éducateur.

 A leur retour j’ai tout de suite vu que pas mal de choses allait changer et que je n’allais plus pouvoir continuer à les faire tourner en bourrique très longtemps !! (enfin ça c’est ce qu’ils croyaient !!)
Et oui, Ghislain venait de leur donner les clés pour me comprendre et pour voir avec leurs yeux, le monde tel que je pouvais le percevoir !
A partir de ce jour, je suis allée voir régulièrement tonton Ghislain pour qu’il m’apprenne à obéir à mes maîtres et notamment à revenir lorsqu’ils m’appelaient en balade…
J’ai rapidement découvert le clicker et mes maîtres m’ont fait apprendre tout et n’importe quoi avec cet outil magique. Ils m’ont même appris à fermer les placards ! J’ai eu peur à ce moment là qu’ils m’apprennent aussi à faire la vaisselle et le ménage !!
Il y a aussi eu un truc qu’il appelait « la sociabilisation ». Alors ça je vous dis pas, j’ai été au marché de Rochefort pendant 2 mois toutes les semaines. Au début c’était dur pour moi, il y avait du bruit, des lumières, des gens partout. Tout le monde voulait me caresser. Je rentrais épuisée à chaque sortie mais après ça la ville ne me faisait plus peur !      

Rapidement j’ai également compris que ça pouvait être sympa de tirer de toutes mes forces sur ma laisse, sauf que mes maîtres ont vu d’un très mauvais œil que je tombe à moitié dans les pommes à chaque fois ! Ghislain a alors été de nouveau d’un très grand secours et aujourd’hui je marche à côté de mes maîtres sans m’étrangler.
A l’âge de 4 mois Ghislain a décidé de me faire passer aux cours collectifs. C’était la première fois que je voyais autant de chiens d’un coup. Pas timide pour un sou, je me suis vite faite à ce nouvel environnement. A tel point que mes maîtres pouvaient m’appeler, je n’en avais plus rien à faire !! Impossible de me rattraper…c’était tellement plus drôle de rester jouer avec les copains… Les exercices de cache-cache de Ghislain ça ne m’intéressait pas !
Après une période sans aller voir mes copains, j’ai grandi et j’ai pris un peu de plomb dans la tête. Mes maîtres semblaient déjà plus contents de moi et malgré les craintes qu’ils avaient de retourner aux cours collectifs, je ne leur ai pas fait honte et je suis revenue lorsqu’ils m’appelaient.
Après 6 mois de cours je suis une petite chienne qui malgré son fort caractère obéit mieux à ses maîtres. Je suis très attachée à eux et je vois bien qu’ils ont peur quand il y a une voiture ou un danger alors je reviens sans broncher.
Aujourd’hui je peux remercier Ghislain pour avoir donner toutes les cartes à mes maîtres pour qu’ils me comprennent et trouvent mon facteur de motivation (la nourriture en l’occurrence, rien de très original pour un Berger Australien).
La cohabitation se passe bien et bientôt nous allons déménager pour de nouvelles aventures où je me ferai de nouveaux copains !

Mes maîtres se joignent à moi pour encore te remercier pour ce beau boulot. Toi et les copains vous allez me manquer ;-)

Henjoy, Thomas et Carole