Est il possible de punir intelligemment son chien ?

Comment punir un chien ? Punir intelligemment son chien ?

Faut-il punir et comment punir son chien ou son chiot ? Ne pas être injuste quand on punit son chiot ? Ce genre de conseils qui fleurissent et qui font froid dans le dos sont rabâché et pourrissent le web francophone. Tous ces pseudos conseils ne servent qu'à une seule chose. Venez visiter mon site car j'ai la solution rapide et miracle ! À l'identique des enfants qui reçoivent des claques en plein visage ou des fessées, le chien doit indubitablement être punis. L'hérésie est qu'en plus cela doit être fait de façon intelligente. On aura tout vu !

Dans cette société du jetable où tout doit aller aussi vite que le rythme de vie qui nous est imposé, le chien est dans l'obligation de se conformer aux règles que l'être humain lui a inventées. De surcroît, ces règles pour lesquels il sera puni s'il ne les respecte pas, l'humain l'espèce supérieure, ne prendront pas le temps (prendre le temps, le mot est lâché) de lui expliquer.
Les attentes humaines envers le chien sont tel, qu'il souhaite en retour de tout l'amour qu'il lui donne, des réponses de perfection que le chien est dans l'impossibilité de lui rendre. Du coup la frustration est telle qu'il semble se retrouver dans l'absolue nécessité de punir son chien ou d'utiliser la punition comme méthode d'apprentissage.

  • « Punir est un geste éducatif.» Définition d'éducatif: Qui contribue à l'initiation, l'instruction, la pédagogie ou qui développe l'intelligence. Chercher l'erreur !?
  • « N’utilisez pas sa laisse pour le corriger car c’est un outil pour les ballades. Les récompenses et les punitions font partie des règles d’éducation à inculquer à votre chien ou chiot ! »
  • « Si la bêtise commise est grosse, vous pouvez lui donner une tape sur l'arrière-train, ou à l'aide d'un journal roulé.»
  • « L'harmonie est acquise lorsque mon chien, qui fait une bêtise, vient quand même se mettre au pied quand je l'appelle, sachant parfaitement qu'il s'expose à une punition. »...etc

Jusqu'à preuve du contraire, une "bêtise" est une notion humaine totalement imperceptible pour un chien jusqu'à la fin de ses jours.

  • « Certains dresseurs conseillent de ne pas frapper avec la main, celle-ci étant, pour le chien, réservée aux caresses. »
  • « On ne frappe pas pour faire mal, la douleur physique n'a jamais donné le moindre résultat. Au contraire, elle augmente généralement l'agressivité de l'animal. »    

     
L'absurdité et l'origine de ces comportements nous incombent, professionnelles de toutes origines. Tant qu'un ménage générationnel dans la perception du chien ne sera pas fait en France, ce genre d'âneries traînera toujours à la vue du tout un chacun.

Dans la majorité des cas les propriétaires de chien punissent leur chien car il fait des bêtises. Définition de bêtise: C'est un manque, un défaut d'intelligence ou de jugement. synonyme: sottise, stupidité. Le terme est déjà à la base erroné, anthropomorphique et dénué de sens. Si l'on considère en plus l'absurdité de la situation, comment punir un chien pour quelque chose qu'il est dans l'impossibilité de pouvoir interpréter avec précision.

Entre humains, lorsque nous nous sentons bien c'est que la relation est vécue comme agréable par les deux individus. Ceci repose sur le libre choix de chacun de ressentir et de définir ce qui est bon pour lui dans cette relation, et dans le cas contraire, de pouvoir soit y mettre un terme, soit proposer à l'autre des éléments d'adaptation qui permettront d'apaiser la situation.

Cela devrait être cette capacité humaine au raisonnement et à l'écoute de l'autre qui permettrait l'adaptation aux besoins exprimés en prenant en compte les besoins de ceux qui partageraient la relation. Une relation saine repose sur la prise en compte de ses propres besoins et l'attention portée aux besoins et aux attentes de l'autre. Autrement dit, pas de relation saine sans une bonne communication, un apprentissage et une adaptation à l'autre. Quelle remise en question effroyable pour certains !

Dans les relations entres les chiens et les humains il y a une différence fondamentale par rapport au modèle sur lequel nous sommes habitués à fonctionner. Différence qu'il ne faudrait jamais oublier. Le chien n'a pas le choix de ses relations, car nous lui imposons de vivre avec nous et de fait si cette vie  ne lui convient pas, il n'a que trois échappatoires :

  • sous différentes formes mais dans la majorité des cas, il la subit.
  • soit il se rebelle et à ce moment-là que l'homme commence à parler de chien agressif.
  • soit il se sauve. Mon chien est fugueur, non, il s’ennuie à mourir.

C'est parce que nous savons que le chien doit manger et boire tous les jours où nous le nourrissons. Il devrait en être de même avec tous ses autres besoins et notamment ses besoins sociaux. Le chien a besoin de se sentir vivre dans un système social structuré, clair, fiable, constant et non baser sur la punition. Ce qui n'est pas le propre de l'homme par nature.

L'homme et le chien font partie des espèces les plus frappables de cette planète et ce n'est pas le chien qui peut nous en faire sortir. C'est à nous de faire la démarche.

Chercher à penser à sa place est prétentieux et inutile, alors que chercher à penser comme lui va s'avérer salutaire.


Sociabilité du chien, même avec un robot ?
Race de chien, une marchandise
Dressage de chien, la soumission imaginaire


Thèmes

dressage chien Chatelaillon