Mon chien a-t-il du goût ?

Comme en ce qui nous concerne, le goût, qui a ses origines n'avait que pour utilité de prévenir sur la dangerosité de l'ingestion, le chien à évoluer et le goût est devenu plus spécialisés et sophistiqués. La principale raison qui fait que le chien réagit à la nourriture d'une façon totalement différente de la nôtre, est que son sens de l'odorat est de loin supérieur à son sens du goût. En fait, leur sens de l'odorat est beaucoup mieux que celle de leurs maîtres humains. Le sens de l'odorat canin n'est plus à démontrer...

Même si le sens canin de l'odorat et le goût sont très étroitement liés, le goût est le sens le moins développé dont ils disposent. Il va recueillir de plus amples renseignements sur les aliments qu'il est sur le point de manger avec l'odorat que par goût. Le chien possède un certain nombre de papilles ou bourgeons gustatifs : 1700 chez le chien pour 9000 chez l’homme. (Lorenz)

C'est pourquoi le chien va s'appuyer davantage sur l'odeur des aliments qu'il ne le fait sur le goût des aliments.

Les papilles gustatives du chien sont regroupées dans de petites bosses sur la surface supérieure de la langue. Ces papilles gustatives permettent au chien à détecter les goûts sucrés, amers, acides et salées comme chez les humains. (Lorenz) En substance, les papilles canines lui permettent de reconnaître, les goûts agréables, désagréables ou neutres.
 
Les recherches faites montrent que les récepteurs du goût du chien répondent aux mêmes genres de produits chimiques qui déclenchent des sensations gustatives chez l'homme. Il y a une nette différence cependant, qui a à voir avec le goût du sel. Les êtres humains, et de nombreux autres mammifères, ont une réponse forte au goût du sel. Alors que le chien lui, dans la détection gustative, y est beaucoup moins sensible.

À l'état sauvage, plus de 80% de l'alimentation d'un canidé est de la viande.

En raison de la forte teneur en sodium de la viande, les ancêtres sauvages de nos chiens domestiques ont déjà eu pendant des milliers d'années une quantité suffisante de sel dans leur alimentation. Et n'ont pas développé de récepteurs de sel hautement perfectionner.

Si ça sent bon pour un chien, même si la quantité de sel est trop importante, il est susceptible de l'avaler, car il ne peut pas le sentir.


Parce que l'attraction alimentaire canine dépend énormément de l'odeur, les fabricants d'aliments pour chiens se concentrent sur la création de produits comestibles qui ont une odeur très forte.



Thèmes

educateur canin forges