Croquettes pour chiens : avec ou sans céréales ?

Croquettes chien aux céréales

Les céréales dans les croquettes pour chiens ? L'alimentation pour chiens avec comme ingrédient principal les céréales, sont d'une part contre nature, car elle considère que le chien est un omnivore et cache d'autres inconvénients d'une dangerosité non négligeables. Plus il y a de quantité de céréales dans les croquettes pour chiens plus on augmente la probabilité de présence de fumonisines.

Qui sont un groupe d'au moins 15 mycotoxines étroitement liées aux développements de maladies. Ce sont des toxines élaborées par diverses espèces de champignons microscopiques telles que les moisissures. La plus importante est la fumonisine B1 (FB1). On les retrouve souvent dans le maïs, mais leur présence a été signalée dans les fèves, le riz, les nouilles de blé. Il s'agit de mycotoxines produites par plusieurs espèces de Fusarium telles que le F. verticillioses et le F. proliferatum.
Les conditions de stockage, de transport, l'hygrométrie sont responsables du développement de ces fumonisines. Certaines mycotoxines contenues dans la nourriture ont des conséquences aiguës sur tous les organismes vivants les ingérant et les symptômes graves d'intoxication apparaissent très rapidement. En revanche, d'autres mycotoxines présentent quant à elles une toxicité chronique et ont des effets cumulatifs sur le long terme pouvant induire des cancers ou des déficiences immunitaires. Vu le peu de précaution prise par certaines marques dans le choix de leurs matières premières pour confectionner l'alimentation de nos animaux, il y a de quoi trembler.

Quelles céréales pour son chien ?

La présence de Fumonisine dans les céréales a été associée aux taux élevés de cancer de l'œsophage chez l'homme en Afrique, en Italie du nord, en Iran, dans le sud-est des États-Unis. Et au cancer du foie dans certaines régions de Chine. Le Centre international de recherche sur le cancer a classé les fumonisines dans le groupe 2B, c'est-à-dire probablement cancérigènes.

Les fumonisines sont insolubles dans la plupart des solvants organiques tels que le chloroforme ou l'hexane, ce qui explique la difficulté à les détecter malgré le fait que l'on connaisse leurs effets sur les chevaux depuis plus d'un siècle.

Les fumonisines sont toxiques pour les chevaux et les espèces apparentées (Marasas et al, 1988) : elles peuvent générer une maladie mortelle appelée leucoencéphalomalacie (ELEM). Les animaux perdent l'appétit, deviennent léthargiques et développent des symptômes neurotoxiques. Des œdèmes et des liquéfactions se développent dans leurs hémisphères cérébraux. La maladie attaque également leur foie, avec, parfois, des lésions importantes. Chez les porcs, les fumonisines entraînent des œdèmes pulmonaires et un hydrothorax, où le thorax se remplit de liquide jaune (Kriek et al, 1981).
     
Très peu étudier sur le chien, on ne peut que supposer les effets dévastateurs qu'ils peuvent avoir. Il résiste aux très hautes températures qui sont utilisées pour la fabrication des aliments pour chiens. Certains lots de « grandes marques » sont retirés régulièrement sans faire de bruit si ce n'est son lot de cadavres silencieux. Quand on voit qu'un sac vendu en grande surface de 10 kg qui comprend 40 % de céréales... ? Dans certains aliments à base de maïs traité par chaleur, les fumonisines se fixent sur la fraction des protéines, ce qui entraîne des fumonisines liées ou masquées qui ne sont pas facilement détectables par les méthodes analytiques classiques (Dall'Asta et al, 2008), quand elles sont recherchées.


Croquettes diététiques pour chiens
Métabolisme digestif du chien
Quels sont les ingrédients que mon chien ne digère pas ?


Thèmes

education canine marsilly

Accueil