Alimentation du chien : pour bien le nourrir

Alimentation du chien

Quelle est la meilleure alimentation du chien ? Il n'y a pas de réponse unique à la question. Ou si, il y a une réponse, cela dépend. Dans tous les cours d'alimentation du chien il est cité que le déséquilibre du calcium et du phosphore dans l'alimentation d'un chien conduit à des catastrophes et à un délabrement au niveau de sa santé.

La viande est riche en phosphore mais apporte très peu de calcium. Trop de viande n'est pas bonne pour le chien sûr de longues périodes de temps. Beaucoup de gens confondent, et encore pour longtemps de façon désastreuse les régimes de viande avec alimentation carnée. À l'inverse non plus. Une alimentation avec comme base principale des céréales ne peut être un régime complet pour chiens, n’a pas de sens nutritionnel et c'est exactement pourquoi on voit des chiens avec un poil grossier et une peau légèrement grasse et squameuse. Ces chiens ont de manière chronique des démangeaisons, des points chauds, des otites et sont généralement en surpoids.

Ce type de régime est riche en calories, mais le chien est sous-alimenté. L'apport calorique est en hausse, mais la nourriture qu'il consomme ne fournit tout simplement pas une gamme adéquate d'éléments nutritifs. Ce type d'alimentation a forcément une incidence sur les troubles du squelette, les problèmes gastro-intestinaux ou les problèmes de santé buccodentaire.

L'alimentation du chien : ce qu'il faudrait savoir

La ration quotidienne d’un chien doit obligatoirement comprendre les trois éléments suivants :

  • des matières grasses,
  • des protéines
  • des fibres.

Ce qui ne représente pas une quantité de nourriture, mais une qualité dans la composition.

  • des matières grasses (lipides) ils sont fournis par les graisses animales et végétales.
  • des protéines (acides aminés) : ils sont fournis par la viande crue ou légèrement cuite, le poisson cuit, les œufs cuits.
  • des fibres : elles sont présentes dans les végétaux (légumes carotte, salades, poireaux... La pulpe de betterave, le navet, le son en petite quantité, bien qu’ils n’aient aucun pouvoir nutritif direct, sont très importantes pour faciliter le transit intestinal, participent à la protection de la paroi intestinale et à la lutte contre les bactéries responsables des diarrhées. À l'inverse trop de fibres dans l’alimentation détériorent rapidement la digestibilité totale d’un aliment.

L'ajout de complément alimentaire ne s'avère dans la grande majorité des cas pas nécessaire si l'alimentation est de qualité. L'ajout de complément en minéraux (calcium, phosphore, sodium, potassium, magnésium, fer, cuivre...) permet uniquement une déminéralisation osseuse et ne devrait être utilisée qu'en tant que tel.


Les besoins en minéraux, essentiellement en calcium, concernent surtout les chiots en croissance. Un chien adulte de compagnie en bonne santé a peu de besoin en minéraux. Ceux-ci lui sont normalement procurés par l’alimentation équilibrée.

Cet apport, s’il est nécessaires, peut être fait par des farines d’os ou des compléments minéraux, mais toujours en quantité modérée, les chiens de grandes races étant très sensibles aux excès calciques.

Compléments alimentaires en vitamines: une vitamine est une substance organique, sans valeur énergétique propre mais nécessaire au fonctionnement de l’organisme. Elle devrait être normalement fournie par une ration journalière équilibrée.


Quel taux de protéines faut il pour les croquettes ?
Croquettes diététiques pour chiens
Croquettes chien aux céréales


Thèmes

educateur canin usseau