Une commune française interdit aux chiens d'aboyer

En Gironde, dans la commune de Saint-Foy-la-Grande il est interdit depuis le 23 janvier de laisser aboyer son chien ! Au risque de recevoir une amende de 68 euros pour nuisances sonores.

L’idée aussi grotesque que totalement contre nature. Mais pourtant M. le maire Robert Provain, responsable de cette décision, n’aurait apparemment pas eu le choix pour rétablir l’ordre sur cette commune de 2609 habitants.

Se concentrant sur à peine 51 hectares, la commune du Sud-Ouest laisse endurer une proximité de voisinage de plus en plus difficile à gérer. Pour certains habitants, un seul aboiement de chien était devenu une nuisance pour tout le voisinage.

Le problème était tel que plusieurs habitants ont déjà porté plainte au commissariat de police. Il y a notamment un propriétaire de plusieurs chiens visé par cet arrêté. Cette personne a été convoquée plusieurs fois à la mairie. En vain. Elle possède deux chiens, attachés par une laisse courte à une niche délabrée dans une petite cour couverte de d'excréments. Les voisins sont excédés par leurs aboiements de jour comme de nuit.

Ainsi, plus qu’une question de nuisances sonores, ces bruyants voisins seraient sont en fait coupable de maltraitance. Au lieu de régler le problème individuellement. M. Robert Provain, lui-même maître d’un fox-terrier à préférer instaurer un arrêter concernant tous les propriétaires de chiens.

Appliquant toujours le même principe de faire payer l'irresponsabilité d'un certain nombre de propriétaires de chiens, à l'ensemble de la communauté. Il espère peut-être ainsi avec un système répressif inutile et inefficace, dont la France sait se doter en matière de chien, encourager la délation et les problèmes de voisinage.


Sacrifice rituel de chien en Bulgarie
Pourquoi vacciner mon chien ?
Notre monde le chien


Thèmes

dressage du chien lagord