Le chien paria en Inde

Le chien en Inde

En Inde, il existe une ancienne tradition de compassion envers toutes les créatures, évidente dans les religions à l'origine de l'Inde : hindouisme, jaïnisme et bouddhisme. L'Inde est le seul pays au monde où la protection des animaux est inscrite dans la constitution.

 

Selon la constitution indienne, la protection des animaux est le devoir du citoyen indien, et les hautes cours ont déclaré illégal l'abattage des chiens pour contrôler leur population.

Cependant, individuellement, les chiens peuvent ou pas être traités avec gentillesse. Beaucoup de personnes considèrent que les chiens sont "sales", certainement à cause de la rage qui est un danger toujours présent.

 

Les autorités des villes s'efforcent de les exterminer (parfois en secret et jusqu'à 50.000 chiens tués chaque année) ou de les ramasser pour les expulser hors des limites de la ville.

La plupart des chiens en liberté en Inde appartiennent à une race canine ancienne connue sous le nom de chien paria, qui a existé dans toute l'Asie et l'Afrique depuis que les êtres humains ont commencé à vivre dans les colonies. Ils sont, et ont toujours été, des charognards, ils subsistent grâce aux tonnes d'ordures créées par les humains. En Inde, la race a existé pendant peut-être 14000 années ou plus.

La méthode utilisée jusqu'à présent était l'électrocution. En 1994, en réponse aux demandes formulées par les organisations de protection des animaux, l'éradication des chiens tend à cesser et a été remplacé par la stérilisation de masse et la vaccination contre la rage.


L'homme chef de meute
Le chien en Chine
Attitude culturelle envers le chien


dresseur de chien à nieul/mer