Pourquoi choisir une muselière pour son chien ?

Comment choisir la muselière d'un chien ? Garantir et améliorer l'assurance, la quiétude pour tous et une meilleure aisance pour son chien en utilisant une muselière est une tromperie. Conseiller comment choisir cet outil contre nature, que le chien ne fera qu'endurer, ne peut être qu'une approche mercantile.

L'utilisation de la muselière n'est qu'une neutralisation temporaire utilisée par l'humain pour pallier des problèmes d'adaptation ou de communication du chien dans le monde dans lequel il veut obligatoirement le faire séjourner. En le contraignant de plus à s'y adapter très rapidement.

Mettre une muselière à un chien n'est qu'une source de stress ou de résignation. Et cela ne peut être la solution à la résolution d'une problématique.

La problématique dominante est que les propriétaires de chiens utilisent une muselière pour anticiper ou arrêter un comportement au lieu de mettre tout en place pour changer ou réadapter la circonstance qui provoque le comportement. Cela anime et conduit dans tous les cas chez le chien un stress qui va lui faire redouter la situation de façon décupler la prochaine fois qu'il y sera mesuré.

Vétérinaire, toiletteur, destructions, morsures, aboiements, agressivité envers les autres chiens sont les motifs les plus courants de l'utilisation de la muselière. Nous sommes nous poser la question sur le temps d'adaptation à la contrainte qu'il va subir chez le toiletteur ou le vétérinaire .

Choisir une muselière pour son chien ?

Cette méthode coercitive est couramment utilisée parce qu'elle supprime expéditivement les manifestations de destructions ou agressives. Toutefois, cela ne fait que cacher les symptômes, sans aborder les véritables causes sous-jacentes des comportements. Quand le chien est contraint au point de stress extrême, il est en mode de survie et l'apprentissage lui est impossible. C'est avant qu'il faut reprendre la formation.

Un pulvérisateur ou des clefs de voiture asséner entre les pattes peuvent contrecarrer temporairement les aboiements d'un chien à la porte pendant un instant. Il ne changera pas son comportement de chien de garde quand quelqu'un s'approchera de son territoire et il va renouveler son comportement peu de temps après. La muselière est comme un antidote contre le rhume. Aussi longtemps que l'antidote est pris cela peut effacer les symptômes, mais cela ne pourvoit pas à la guérison du rhume.

Habituer un chien à la muselière ?

Le fait de rencontrer un congénère avec une muselière peut être aussi désarçonnant pour le chien qui se retrouve en face, que pour celui qui la porte. Au niveau de la reconnaissance faciale, les chiens qui vont croiser ces cerbères museler, peuvent opter pour des comportements extrêmement méfiants envers cet étrange individu qui porte un « masque » et demeurer dans le doute total sur la manière d'appréhender ou de se présenter.

 

Avant même le premier effleurement ou le croisement, la communication peut s'avérer être déjà bouleverser.

La seule possibilité pour changer le comportement d'un chien en permanence sans avoir besoin d'utiliser ce genre de fourberie, est de changer l'interprétation que fait le chien de la situation par la formation et la modification du comportement.


L'empathie chez le chien
Chien errant, le massacre continu
Karakachan


Thèmes

éducation du chien a rochefort 17