Thérapie par le chien

La thérapie par les chiens est maintenant un phénomène répandu, mais les autorités responsables du financement de ces thérapies font valoir que les preuves de l’utilité de l’utilisation du chien sont insuffisantes. Soit pour justifier leur refus ou soit pour limiter le financement de formation de chiens de thérapie assistée.


La France contrairement à d'autres pays Européen, n'est pas culturellement une terre de cynophilie. Nous sommes encore dans une relation "de chien de chasse". Enfermer 6 mois de l'année dans un chenil de 3m/4...

Cela reflète un manque de méthodologie quantitative suffisant dans les enquêtes dans ce domaine. Le peu de recherches qui ont été menées suggèrent que la présence d'animaux peut augmenter de manière significative de très nombreux comportements sociaux. Que cela soit sur des adultes ou des enfants.

Une étude visait à développer une méthodologie pour étudier les effets d'un chien sur le comportement des enfants atteints de graves troubles d'apprentissage. Des mesures répétées ont été utilisée pour observer huit enfants atteints du syndrome de Down (aussi appelé trisomie 21), sous la direction d'un adulte.

Thérapie canine : Amélioration de la lecture chez les enfants assistée par chiens

Chaque session se composait de sept minutes d'interaction avec un vrai chien, et sept minutes avec une imitation d’un chien.
Des différences dans l'assistance visuelle, l'initiation verbale, non verbale et les comportements de réponse indique que le vrai chien a généré une attention plus soutenue chez les enfants, avec des interactions positives et coopératives. La communication entre les enfants et l'adulte présent lors des interactions était de bien meilleures qualités, que lors de la présence de l’imitation de chien.

Les chiens décomplexés les enfants et s'avèrent également très utiles pour améliorer l’alphabétisation.
Le travail avec des chiens en petits groupes permet de faciliter la concentration et la lecture à haute voix. En utilisant des signaux d'images où des indices à fournir dans le contexte d'une histoire, la présence du chien facilite l’apprentissage des enfants à mémoriser de nouveaux mots et surmonter les défis avec d'autres mots nouveaux plus difficiles.

L'impact de ce travail sur les enfants est remarquable. Il est vraiment dommage que les autorités responsables sous prétexte de preuves insuffisantes, ne donne pas l’opportunité de développer de façon bien intense ces pratiques. Qui malheureusement ne sont testés encore qu’aux stades expérimentaux.

Alors que des applications, telles que les chiens intégraient à la prison, ferme éducatives pour adolescents en difficulté... Démontrent tous le contraire...


Politique du chien unique en Chine
Massacre des chiens en Irak
Le chien et l'expérimentation animal


Thème

Education canine la rochelle