Gestion de l'espèce canine par la Société Centrale Canine

État des lieux de l'élevage canin en France et la gestion de la SCC (Société Centrale Canine): ACCABLANT.


"II.1.5 une oligarchie nuisible, résultat d’un cumul inhabituel des fonctions dirigeantes et des fonctions de juge..." "On constate par exemple qu’au sein du Comité directeur de la SCC, sur 26 membres, 25 sont juges dont plusieurs sont multi groupes et certaines toutes races. On arrive ainsi à un système oligarchique où s'additionnent fonction politique...et fonctions de juge (qui assurent par leurs décisions l’application de ces politiques)..."

 

"III.1.6 des modes d’élection discutables pour le Comité et le président de la SCC..." "III.2.3 des garanties peu fiables pour l’acheteur de chiot..." "L’affixe, un signe dévalué..." "Les élevages recommandés, un label discutable..." "Des contrôles d’élevage peu efficaces..."

"Cette situation, caractérisée à la fois par l’incertitude sur la dimension de la fraude, le discrédit qui pourrait atteindre la production des chiens de race et l’indifférence qu’elle suscite de la part des responsables de la gestion du LOF nous apparaît comme un élément très fragilisant de la production de chiens de qualité en France..."

 

Source : agriculture.gouv.fr/ministere/rapport-sur-la-gestion-des-races-de-lespece-canine


Un éducateur canin à chaque coin de rue
Salons du chiot: le scandale de l'achat émotionnel
Plus d'empathie envers le chien qu'envers l'homme ?


Thèmes

gestion race de chiens