L'historique de la culture de manger de la viande de chien aux Philippines

Les Philippines exterminent 500 000 chiens par an

L'histoire religieuse et culturelle de manger de la viande de chien remonte pour différentes raisons à très loin. Outre les Asiatiques, certains peuples d'Amérique latine ont aussi mangé de la viande de chien. Les anciens Aztèques du Mexique domestiquaient une race de chiens sans poils appelés de nos jours, le chien nu du Pérou (Xoloitzquintli) pour leur consommation alimentaire

Pour commémorer le 100e anniversaire de l'achat des États-Unis Louisiane à la France. La ville organisa L’Exposition des Philippines qui attira 1100 Philippins, qui montrèrent leurs coutumes culinaires pour la consommation de viande de chien, qui faisait partie de leur régime alimentaire régulier.

La ville de Saint-Louis s'engagea à leur fournir un approvisionnement de 20 chiens par semaine. Cela ne sembla pas être suffisant, car l’administration avait aussi encouragé la population locale à leur apporter des chiens, qu'ils achetaient pour compléter leurs besoins quotidiens d'approvisionnement.

Le braconnage des chiens était devenu si commun dans la zone proche du village d'Igorot, que les quartiers avoisinants étaient prévenus de surveiller leurs chiens, car beaucoup disparaissaient, suscitant la colère et bouleversant de nombreuses personnes.
Le hot-dog, un des aliments les plus populaires aux USA, semble être un héritage de la Foire d'Igorot de Saint-Louis (Louisiane).

Aux Philippines il y a de ça 6000 à 8000 ans, le rituel consistant à manger de la viande de chien à commencer comme une pratique religieuse. Quand une famille était confrontée à la malchance, ou quand quelqu'un était témoin d'un décès, les chiens étaient sacrifiés et leurs viandes consommées.

Les Philippins croient que l'esprit du chien sacrifié protègera et gardera le moral de la famille vivante. Une pratique religieuse peu fréquente, c'est transformer en commerce ou les chiens qui fournissent les marchés et les restaurants sont transportés de tous les coins des Philippines, dans des conditions catastrophiques. Ils sont ramassés dans les zones les plus profondes des Philippines telles que les provinces du sud Tagalog, Visayas, et Mindanao.

Quand ils atteignent leurs destinations, ils sont vendus pour la modique somme de 1.30$ les kilos par rapport au porc et au bœuf qui sont vendus respectivement environ 2,10 $ / kg et 3,00 $ / kg. C'est l'une des raisons pour lesquelles la viande de chien est devenus si populaire. Une autre raison qui contribue au coût bon marché de la viande, est que les chiens sont facilement disponibles et n'ont pas besoin d'être élevé car ils se trouvent à l'état errant en abondance dans les rues de chaque ville.

Plus de 20 ans, avant de la viande de chien a été commercialisés, les chiens étaient traités avec respect et tués de façon plus « humaine ». Aujourd'hui, ils sont torturés, entreposer dans des cages exiguës, et sont brutalement tués.

Les méthodes de torture incluent le faite d'attacher avec une corde leurs museaux pour qu'ils ne fassent pas de bruit, les bourrant dans des camions où il y a peu de place pour respirer, les laissant dans les véhicules pendant des jours sans eau ni nourriture dans la chaleur étouffante et les laissant s'entretuer.
La viande de chien il y a longtemps était seulement mangé en certaines occasions tragiques. Aujourd'hui, il n'est pas difficile de trouver la viande de chien dans les restaurants ou dans les marchés publics de certaines villes.

De nos jours, le gouvernement fait très peu de chose pour appliquer la loi en vigueur pour protéger le bien-être des chiens dans les Philippines. La principale raison est la corruption des fonctionnaires de police qui sont en charge de la capture et de l'arrestation de ce commerce illégal. Les trafiquants  de viande de chien soudoient les forces de l'ordre qui dans ces pays ferment allègrement les yeux.

Les commerçants illégaux de viande de chien sont rarement arrêtés car la sanction consiste à payer une somme modique. Si un commerçant illégal est déférer au tribunal, il préfère plaider coupable, car il est moins cher de payer l'amende plutôt que d'engager un avocat.

Bien que la majorité de la population Philippine soit contre la consommation de la viande de chien. Il y a encore un grand groupe de personnes situées principalement qui participent à la consommation de viande de chien . C'est probablement parce que la viande de chien est échangé ouvertement et parce qu'il y a de nombreuses brasseries et restaurants (environ une soixantaine) qui servent de la viande de chien.
   
Le niveau de vie très bas d'une certaines partie de la population perpétue et entretient cette économie. Il sera toujours possible de louer les services de quelqu'un pour attraper les chiens errants, si ces individus n'ont que ce moyen de subsistance.


Les marques d'alimentations chiens et chats comprenant des ogm
Euro 2012 Ukraine: massacre de chiens errants


Thèmes

dressage de chien charente maritime