Nez du chien et son utilisation

Le nez du chien: Utilisation asymétrique

Utilisation asymétrique du nez du chien pendant le reniflement de stimulus émotifs canins et humains. Des études antérieures ont rapporté des asymétries dans l'utilisation de la narine chez les chiens lors de l'inhalation à différents stimuli émotifs. Il est rapporté dans cette étude pour la première fois, que cette asymétrie se manifeste aussi bien lors de l'inhalation d'odeurs humaines que canines collectées au cours de différents événements émotionnels.

Les résultats ont montré que les chiens utilisaient systématiquement leur narine droite (hémisphère droit) lors du reniflement d'une odeur conspécifique (Deux ou plusieurs organismes, populations sont dits conspécifiques s'ils appartiennent à la même espèce)  recueillie pendant une situation stressante (par exemple une situation d'isolement dans laquelle un chien était isolé de son propriétaire et dans un environnement peu familier).

D'autre part, les chiens ont constamment utilisé la narine gauche pour renifler les odeurs humaines recueillies dans des situations de peur (émotion suscitée) et de stress physique, ce qui suggère l'activation prévalente de l'hémisphère gauche. Par le biais de l'utilisation opposée des narines lors de l'inhalation des odeurs canines et humaines, cela suggère que les signaux chimiques communiquent des indices émotionnels spécifiques et hétérospécifiques en utilisant différentes voies sensorielles.

Source: Siniscalchi, Marcello, D'Ingeo, Serenella, Quaranta, Angelo 2016

11/12/2016



Thèmes