Chien de détection pour la conservation du Koala

Chien de détection : un outil puissant pour la conservation du koala

Précision et efficacité des chiens de détection. Un outil puissant pour la conservation et la gestion du koala. Des données précises sur la présence, l'absence et la répartition spatiale des espèces de faunes sont essentielles à leur conservation. Étant donné qu'en 2012, le koala a été classé comme espèce vulnérable au niveau national en vertu de la loi sur la protection de l'environnement et la conservation de la biodiversité du gouvernement Australien.

 

Le nombre de koala diminue dans une grande partie des populations restante de l'Australie continentale. Les processus menaçant les koalas, y compris la sensibilité aux maladies sont la fragmentation de l'habitat, le développement urbain, les décès liés aux véhicules et les attaques de chiens domestiques. Malgré ces tendances alarmantes, L’Australie manque encore de données complètes sur la répartition actuelle du koala sur son territoire.

La collecte de ces données, cependant, peut prendre beaucoup de temps, est laborieuse et coûteuse, en particulier pour les espèces de faunes caractérisées par de faibles densités, dans de grands territoires et des comportements énigmatiques ou insaisissables. Pour ces espèces, y compris les koalas, les indicateurs de leur présence peuvent être un raccourci de façon utile. La méthode la plus utilisée étant l'utilisation de chiens de détection de matières fécales, pour comptabiliser la présence d'une espèce sur un territoire.

Le comptage de matières fécales sans utilisation de ce type de chien n'est pas sans difficultés et contient souvent un taux de fiabilité faible. Dans cette étude il a été utilisé des essais expérimentaux sur le terrain afin d'étudier la précision et l'efficacité du premier chien de détection spécifiquement formé pour la détection de matières fécales de koala.

Cette étude a consisté à comparer le taux de réussite d'équipes exclusivement humaines et celles avec le chien. Hors contexte, à l'entrainement le taux de détection du chien était de 100%. Sur 150 essais sur les sites ou la présence de matières fécales du koala étaient connus, le chien de détection a trouvé et indiqué l'emplacement 146 fois. Soit un taux de réussite de 97%. Le temps moyen pour trouver les matières fécales était de 56 secs avec un temps minimum et maximum de 2 secondes et 5 min.

Le chien a également été 19 fois plus performant que les méthodes actuelles d'enquête humaine et 153% plus précis (le chien ayant trouvé des matières fécales de koala où l'équipe humaine seule n'avait rien signalé). Cela démontre clairement que l'utilisation de chiens de détection diminue le temps d'enquête, ce qui permet une amélioration significative de la qualité et de la quantité de collecte de données.

Compte tenu de ces résultats sans équivoque, pour améliorer la conservation d'espèce, l'utilisation de ce type de chiens de détection pourrait à l'avenir remplacer les équipes humaines beaucoup plus efficacement et à moindre coût.

 

Sources


Accuracy and efficiency of detection dogs: a powerful new tool for koala conservation and management
Romane H. Cristescu, Emily Foley, Anna Markula, Gary Jackson, Darryl Jones & Céline Frère
10 February 2015

 

28/08/2017


L'odorat du chien distingue les jumeaux
KDOG : le projet de chien de détection de cancer
Chien de détection pour enfants angoissés


Thèmes