Le chien qui détecte les enfants angoissés

Chien de détection pour enfants angoissés

L'utilisation de chien de détection pour les enfants angoissés est encore une application des multiples utilisations du chien dans notre société. Afin de détecter et de prévenir les crises d'angoisse d'enfants atteints d'autismes ou d'autres troubles, l'école spécialisée américaine de Calais de Whippany dans le New Jersey, a engagé un chien possédant une formation bien particulière.

Cette école travaille depuis 2013 avec Cali, un Rhodesian Ridgeback entraîné à reconnaître l'odeur d'une hormone du stress, le cortisol. Lorsqu’un agent stressant est identifié par le cerveau, une petite région du cerveau envoie des messagers chimiques à la glande pituitaire. De là, un second messager chimique est envoyé par la circulation sanguine aux glandes surrénales situées juste au-dessus des reins. Le second messager dit alors aux glandes surrénales de sécréter du cortisol. Cette hormone se retrouve dans l'haleine des êtres humains.

Tous les jours, ce chien accueille les 85 enfants de l'école qui sont habitués à sa présence et les sent à distance au moment où ils entrent dans l'établissement. L'objectif était de savoir s'ils sont stressés, angoissés ou encore nerveux.
   
Cette école a la particularité d'encadrer des enfants présentant des troubles de l'attention, hyperactifs, de l'apprentissage ou d'autres problèmes psychiques comme l'autisme. «Certains enfants ont un comportement agressif et violent et sont difficiles à contrôler. Le fait de détecter une angoisse particulière le matin à l'arrivée à l'école et d'apaiser l'élève permet de passer ensuite une journée normale. Autrement, il peut perturber tout le déroulement de la classe», explique Janice Wolfe, la directrice du centre Merlin's kids où Cali a été formé.

Le chien au service des enfants avec autisme

«Les chiens apprennent à l'école Merlin's kids à reconnaître des odeurs avec une fiabilité extrême grâce à leurs qualités olfactives. Cali peut identifier une personne stressée à travers une pièce, voire même à travers l'école, un peu comme quand vous êtes capable de sentir et de repérer à distance une personne qui vient de fumer, illustre-t-elle. Quand Cali signale un enfant en le regardant et en pointant sa truffe vers lui, vous pouvez être sur à 100 % qu'il a détecté un taux anormal de cortisol.»

Cette formation demande environ un an d'entraînement, le temps d'éduquer le chien à l'odeur spécifique, de lui apprendre à réagir de façon adaptée et de permettre à son conducteur de le comprendre et le connaître.

Cali permet ainsi de détecter l'angoisse de plusieurs enfants par jour qui n'arrivent pas sereins à l'école. Il évite ainsi en moyenne six crises par jour. Quand Cali marque un enfant, la personne qui conduit quotidiennement Cali et a participé à son dressage, Casey Butler, s'entretient en privé avec l'enfant en présence du chien pour discuter et le rassurer. Elle est professeur d'école et est également spécialisée en thérapie animalière. Avant l'introduction de ce chien les enseignants affrontaient plusieurs crises par jour qui pouvaient durer de deux à trois heures. Un mois après son arrivée, le rythme est passé à deux ou trois crises par semaine, qui durent environ un quart d'heure.

Les compétences de Cali ne s'arrêtent pas à la détection. Ce chien est utilisé à temps plein dans un programme de zoothérapie plus global, pour aider les enfants à s'exprimer, à faire certaines tâches, les socialiser, pour les inciter à lire, les motiver ou réduire leur anxiété.

Source: www.merlinskids.org

25/02/15



Thèmes