Chien de détection de carnivores

Chien détecteur de carnivores

Utilisation de chiens détecteurs de carnivores et les techniques de repérage et de marquage pour estimer la densité de l'ours noir américain dans le nord-est de l'Oregon. Effectuer à titre expérimentale en 2003 et 2004 par l'US Forest Service Redwood sciences et l'Université du Vermont, dans les zones forestières de l'état du Vermont.
Les chiens ont été dressé pour détecter la présence :

  • du chat sauvage ;
  • d'ours brun ;
  • du grizzly.

L'objectif étant d'obtenir un recensement le plus précis possible. Il s'est avéré que par le système de marquage des chiens (marquage des excréments des animaux concernés) :

  • les taux de réussite ;
  • le temps investit ;
  • le cout des moyens mis en œuvre ;
  • la capacité du chien à accéder à des zones difficiles ;
  • sa rapidité de déplacement;
  • sa fiabilité et son faible cout d'entretien.

Le chien de détection est beaucoup plus efficace que les systèmes de piégeage ou de vidéosurveillance utilisés habituellement.

Akenson, J. J., M. G. Henjum, T. L. Wertz, and T. J. Craddock. 2001. Use of Dogs and Mark-Recapture Techniques to Estimate American Black Bear Density in Northeastern Oregon. Ursus 12:203-209.
Wasser, S. K., B. Davenport, E. R. Ramage, K. E. Hunt, M. Parker, C. Clarke, and G. Stenhouse. 2004. Scat detection dogs in wildlife research and management: application to grizzly and black bears in the Yellowhead Ecosystem, Alberta, Canada. Canadian Journal of Zoology-Revue Canadienne De Zoologie 82:475-492.
29/04/2017



Thèmes

Chien de détection de carnivores