Démographie, structure génétique et sélection du Labrador

Labrador : démographie, structure génétique et sélection d'un chien populaire

Labrador : les données génomiques éclairent la démographie, la structure génétique et la sélection de cette race de chiens populaires. Les méthodes génomiques se sont révélées être des outils importantes dans l'analyse de la diversité génétique dans toutes les gammes d'espèces et peuvent être utilisées pour révéler des processus qui sous-tendent les changements à évolution à court et long terme.

 

Cette étude a appliqué des méthodes génomiques pour enquêter sur la structure de la population et la consanguinité dans une race de chien commun, le labrador retriever.

Il a été trouvé une différenciation génétique substantielle à l'intérieur de cette race, qui était associé au rôle du chien (travail ou compagnie) et aussi avec la couleur de la robe (noir, jaune, brun). Il y a peu de preuves de la différenciation géographique. Les régions génomiques hautement différenciées contiennent plutôt des gènes et des marqueurs associés à la forme du crâne. Ce qui suggère qu'au moins une partie de la différenciation est liée à la sélection imposée par l'homme sur ces traits. Il également été constaté que la longueur totale des segments homozygotes était fortement corrélée avec le coefficient de consanguinité.

Cette étude démontre que les données génomiques à haute densité peuvent être utilisées pour quantifier la diversité génétique, déchiffrer les processus démographiques et de sélection. L'analyse des régions génétiquement différenciées dans la population de Labradors Retriever étudié suggère la possibilité d'une sélection imposée par l'homme sur les caractéristiques craniofaciales. La corrélation élevée entre les estimations de la consanguinité à partir de données génomiques et de pedigree pour cette race démontre que les approches génomiques peuvent être utilisées pour quantifier les niveaux de consanguinité chez les chiens, ce qui serait particulièrement utile lorsque l'information sur le pedigree est manquante.

Source

Genomic data illuminates demography, genetic structure and selection of a popular dog breed.
Wiener, Sánchez-Molano, Clements, Woolliams, Haskel, Blott.

17/08/2017

Demande d'aide dans le regard du chien ?
Les chiens se sentent eux-mêmes ?
Le chien peut discriminer les expressions émotionnelles du visage humain


Thèmes

Education canine Charente maritime