Sevrage précoce du chiot : Risques de troubles du comportement

Problème de sevrage du chiot

Le sevrage est-il vraiment important pour un chiot ? Élevage, spa, particulier ? Un chiot, un adulte ? Chien de race, bâtard, corniaud ? Grande, moyenne, petite taille. Quel que soit votre choix, dans tous les cas, un principe simple s'applique: L'acquisition d'un chiot ne se fait JAMAIS AVANT 8 SEMAINES !

Quoi que l'on vous dise: "on n'a pas eu le choix", "c'est bon il mange des croquettes"... Aucune excuse humaine ne justifie, l'anxiété et la souffrance que va subir le chiot au cours de sa vie. Les conséquences sont quasi irrémédiables pour l'animal. Que cela soit, un chiot, un adulte, la première chose à demander; est à quel âge il a été séparer de sa fratrie et de sa mère ?

Pourquoi ? Les déficiences vont être au niveau comportemental.

  • L'acquisition de la morsure inhibée: vers l'âge de 5-6 semaines, du fait de l'apparition de la dentition, le chiot qui mordille fait mal. Les chiots recherchent les jeux au cours desquels ils grognent et se mordent. Le chiot mordu crie, ce qui fait réagir la mère qui corrige le mordeur. Elle va ainsi lui apprendre à contrôler sa morsure en fonction des réactions de celui qui est mordu. Cette acquisition permet au jeune comme au futur adulte de jouer sans blesser l'autre.
  • Acquisition du contrôle moteur : L'acquisition de l’inhibition de la morsure est le point de départ du contrôle moteur (P.Pageat).
  • L'adulte régulateur, sanctionne les jeux violents et l’hyper-motricité de la même manière qu'une morsure non contrôlée. Elle va grogner et plaquer le chiot au sol et peut devenir très menaçante. Certaines mères vont pendant des périodes de 10 à 15 minutes, pousser le chiot, le plaquer au sol et le fixer jusqu'à qu'il s'immobilise, garde la position et détourne le regard. Il n'y a ni colère ni menace de la part de la mère. C'est ainsi que le chiot acquiert la posture de soumission. Position qui inhibe l'agression d'un chien correctement socialisé (J. Dehasse, Congrès mondial d'éthologie de Lyon 1999).
  • Les interactions entre chaque chiot et sa mère sont uniques si bien que les chiots d'une même portée ne reçoivent pas tous une éducation identique. Sans la présence de la mère ou d'un adulte éducateur il n'y a pas de sanction des jeux violents et de l’hyper-motricité. Il va développer un déficit d'auto-contrôle va avoir des difficultés à arrêter un comportement.
  • Motricité hypertrophiée et difficulté à jouer sans faire mal.

Quel être humain peut prétendre avoir les connaissances, le temps, les capacités, pour remplacer l'éducation d'une chienne. Très peu, voir personne.



Thèmes

dressage du chien a périgny 17