Le chien destructeur : les destructions chez le chien

Les destructions du chien

"Les destructions pathologiques du chien sont, avec l'agressivité, les troubles du comportement les plus fréquemment rencontré et les plus durs à supporter". Quelle tristesse de lire des âneries de la sorte. Les destructions du chien seraient une pathologie du 21ème siècle ? Si c'est trop dur à supporter, il ne fallait tout simplement pas prendre la responsabilité d'avoir un chien. La plupart d'entre nous savent, que le chien peut faire des ravages avec sa denture. Que cela soit un jeune chiot qui explore son environnement, un adolescent qui dans ses déplacements énergiques refoule son énergie sur les pieds de chaises, ou un chien adulte agissant ainsi car dans un état de détresse dû à une phobie des orages, ou par anxiété de séparation il a besoin d'évacuer ce stress.

Parce que les raisons de mâcher sont si diverses, ils doivent être considérés comme un signe ou symptôme d'une motivation sous-jacente plutôt que de le considérer comme un diagnostic en soi. Avant de tenter de changer le comportement de destruction de votre chien, il est d'abord important de comprendre pourquoi il a lieu.

Curiosité automotrice à mâcher

Les chiots et les jeunes chiens on besoin d'apprendre davantage sur leur environnement en goûtant avec sa bouche et à ronger les objets. Typiquement, les objectifs sont aléatoires, et peuvent inclure des journaux, des chaussures, ou des pieds de lit.

Les comportements destructeurs de ce genre sont des comportements normaux pour un chien en croissance. Le chiot semble intensifier ces comportements de mâchonnage pendant la période où sa denture adulte apparaît. Ce mâchonnage permettrait au chiot de faciliter l'éruption dentaire ou reflète simplement une réponse à une irritation ou à un inconfort. Lorsque le chiot doit être laissé seul pendant de longues heures il peut être utile, pour lui permettre de s'adapter à la vie dans la maison, d'essayer de limiter l'accessibilité à certains lieux, à des objets de valeur ou dangereux à ingérer, tout en lui permettant de se reposer et de mâcher à son aise des objets appropriés fournis par son propriétaire.

Contrairement aux croyances populaires, le chien ne cessera pas nécessairement de mâcher quand il atteint l'âge adulte. En fait, certains des chiens mâcheurs les plus profondément destructeurs sont de jeunes adultes et non pas des chiots. Les types de chien sportifs (tels que le labrador) sont bien connus pour ce type de comportement. Avec la place pour les différences individuelles, il est possible d'envisager la restriction d'espace pour votre chien à des moments où vous ne pouvez pas le surveiller jusqu'à ce que se soit possible en permanence. En introduisant la liberté de mouvement progressivement pour de courtes périodes.

L'anxiété liée au mâchonnage

Dans ses efforts frénétiques pour échapper à la maison ou trouver son propriétaire, un chien peut creuser et mastiquer au niveau des portes, fenêtres et rideaux. Il peut également rechercher des chaussures, oreillers, sacs à main et autres objets personnels à mâcher. Contrairement à du jeu de mâchonnage cette destructivité liée à l'anxiété est plus susceptible de se produire lorsque le chien est seul.

Parce que les chiens sont déjà enfermés dans nos maisons ou jardin, la prison ou la détention (mise en cage ou attaché) n'est pas souhaitable car elle peut aggraver les choses en augmentant l'anxiété de votre chien. L'anxiété de séparation est plus facilement identifiée. Dans la plupart des cas, un chien affecté va commencer à se lamenter ou aboyer, creuser, même uriner ou déféquer dans les minutes qui suivent votre départ.
Si votre chien souffre d'une phobie du tonnerre, elle peut causer des dommages dramatiques à votre maison les jours de tempête. Contrairement à l'effet destructeur de l'anxiété de séparation, le comportement phobique ne peut être visible que de temps en temps. En plus de tonnerre, votre chien peut développer des craintes de feux d'artifice, du vent, et une variété d'autres bruits qui au niveau sonore peuvent provoquer cette phobie.
L'anxiété liée aux destructions est traitée indirectement en s'attaquant à l'angoisse elle-même, si vous pensez que cela est lié au mâchonnage, demandez à un professionnel de vous aider à régler le problème.

Concernant les comportements canins, seule une soixantaine de vétérinaires français sont diplômés et habilités à dispenser ce genre de conseil. La confiance portée au vétérinaire confère un caractère vulnérable, que l'on pourrait considérer comme un abus de personnes vulnérables par les puissants. Confiance volontairement ou non abusée par ceux-là mêmes qui ont juré de protéger leurs santés.



Thèmes

dressage du chien salles/mer 17