Les phobies du chien dans notre quotidien

Les phobies chez le chien

Les phobies chez le chien sont des peurs exacerbées qui se traduisent par une panique face à n'importe quels stimuli (orage, chiens, hommes, objets...). Définition: " Perturbation émotionnelle pathologique se traduisant par un état permanent de crainte, voire de peur, déclenchée par un ou plusieurs stimuli identifiables, dans des situations ne présentant pas de caractère de danger pour l'individu." (B.Heude) "Peur irraisonnée et obsédante relative à certains objets ou à certaines situations." (Larousse Psychologie)

Dans l'évolution des phobies il y a 3 stades : Stade phobique simple, stade de généralisation; stade préanxieux.

  • Stade phobique simple: le chien a des réactions d'évitement modérées puis se produit l'exploration et le retour rapide à un comportement normal.
  • Stade de généralisation: la peur, par une activation neuronale spécifique forme dans le cerveau une trace sensorielle de l’événement désagréable : le ressenti physique éprouvé est mémorisé et se manifeste par la suite à l’identique, chaque fois en se renforçant, dans toutes les situations perçues. ex: le chien qui a peur des coups de feu va rapidement y associer le fusil et présenter des réactions phobiques dès qu'il voit son maître préparer l'arme. Sans thérapie l'anticipation sera de plus en plus importante.
  • Stade préanxieux: les états de panique sont déclenchés par des stimuli de plus en plus faibles et peuvent durer plusieurs heures, le chien ne sortant plus de sa cache.

Les états dépressifs du chien : pendant très longtemps, la plupart des vétérinaires ont considéré que la dépression correspondait une perception particulière du sujet lui-même, ce qui était incompatible avec la représentation que nous avions du psychisme animal. En fait la dépression est un état neuro-physiologique que bien définie aujourd'hui et l'animal connaît ce type d'état que l'on peut aussi décrire sur le plan comportemental. On peut dire de la dépression, qu'il s'agit du stade ultime de déstructuration des capacités de réponse émotionnelle de l'animal. Elle est caractérisée par la disparition de l'activité motrice volontaire et par un état de détresse permanent.

Source : Dr P. Pageat.



Thèmes

Dressage du chien a ciréd'aunis 17290