L'attachement, le temps et le chien

L'attachement est un besoin inné d'autrui. Il se construit et se fonde, sur le temps passé ensemble. Le chien du 21ème siècle subit de manière extrêmement violente cette diminution du temps que son humain va bien vouloir lui accorder. Prendre le temps de se poser la question: qu’est-ce que prendre son temps ?

Y a-t-il vraiment une façon particulière de le savourer ? Le temps n’est-il pas la chose que nous pouvons le moins maîtriser ?

Il est courant de se plaindre de ne pas avoir le temps, de ne pas en avoir assez, de languir après les vacances pour pouvoir enfin prendre son temps. Nous aimons les vacances où l’on a le temps, où il dépend de nous de le laisser filer ou de l’utiliser selon notre bon plaisir. Sait-on même, demande Sénèque, à quel point le temps est précieux . Il nous arrive de perdre du temps et de ne pas nous en soucier ; mais cette perte ne ressemble pas à la perte d’un objet, que l’on peut retrouver plus tard. Ce temps qui a passé en vain est irrémédiablement passé, il fait partie de ces choses qui ne sont plus et ne reviendront pas.    

D’où l’idée que le temps n’est pas à nous, qu’il n’est pas de l’ordre d’une possession. C’est pourtant l’inverse que conclut Sénèque. Ce qui ne reviendra plus, ce qui est définitivement passé, ce n’est pas seulement le temps, mais nous-mêmes. C’est une part de nous qui passe avec le temps. De là le sentiment, quand on nous fait perdre notre temps, qu’en nous l’arrachant on nous ampute d’un morceau d’existence. Se confondant avec nous, il n’y a peut-être rien d’autre que le temps qui soit vraiment à nous. « Saisis-toi de toutes tes heures », mesure bien leur prix ! Voilà à quoi nous exhorte alors le philosophe. Prendre son temps ce n’est pas le dilapider mais bien ressaisir tous ces instants qui nous échappent, du fait des autres ou par notre négligence. N’aurait-on pas tort d’y voir seulement un conseil pour les vacances ? jchichegblancbrude.blog.lemonde.fr

Le chien à et aura toujours autant besoin de temps à lui consacrer.

L'attachement est un comportement instinctif, indispensable au développement du chiot. C'est également une fonction physiologique indispensable chez le chien, dont la fonction primordiale, est la protection contre les prédateurs. L'attachement intervient dans la capacité du chien à établir des relations affectueuses apaisantes.


Les troubles liés à la "hiérarchie" ne constituent pas une pathologie chez le chien, mais c'est une maladie du groupe.



Thèmes

dressage de chien le chère