Mon chien n'obéit pas : pourquoi et que faire ?

Mon chien ne m'obéit pas. Normal, le chien n'obéit pas et il n'obéira jamais. L'obéissance est une notion anthropomorphique dont le chien ne pourra jamais concevoir le sens. La notion de faire obéir son chien génère souvent des comportements agressifs de la part des propriétaires de chien. Dans la plupart des cas, les problèmes "d'obéissance" ne sont uniquement que des problèmes de communication. Les chiens ont besoin qu'un certain nombre de besoins physiologiques soient assouvis pour être heureux, collaboratifs et mentalement bien équilibré. Les besoins vitaux (nourriture, eau, abri, sécurité), de l'exercice, des règles de vie stable, juste, saine, clairement définies dans le temps et régulièrement renforcées et de l'affection.

 

Et que son humain sache interpréter ses messages. Ce qui est très très loin d'être le cas.

S'il n'y a pas de règles définies dans le lieu où il vit, le chien applique ses règles en raison de l'incompatibilité des messages communiquer et des conséquences. Ou complètement hors de contrôle, à la suite de comportements parfaitement normaux pour le monde canin, mais qui est incompatibles avec le mode de vie humain. Cela mène généralement à de la frustration et la colère de la part des propriétaires. La création de frustration et/ou d'agression dans les circonstances les plus dramatiques.

Mon chien n'obéit pas du tout : Pourquoi ?

  • De mauvaises conditions d'élevage: certains éleveurs sans scrupules "produisent" uniquement pour l'argent, sans tenir compte des conditions de vie des chiens. Ce qui génère des chiens qui ont d'autres soucis en tête dans la gestion de leurs environnements, que "d'obéir".
  • Alimentaire et manque de dépense physique : Il est possible que les régimes alimentaires trop riche en protéines ou de mauvais type de protéines peuvent causer l'hyperactivité chez certains chiens.
  • Manque de socialisation : Les chiots ont besoin d'être en toute sécurité exposé à autant d'expériences nouvelles et différentes que possible pour les préparer à sa vie future. Les chiens qui n'ont pas eu cette socialisation précoce peuvent développer des peurs diverses, des objets ou des lieux, ce qui peut entraîner de nombreux problèmes (déconcentration en milieu stimulant, besoins olfactif...), y compris l'agression.
  • L'ennui : les chiens qui s'ennuient par manque de stimulation mentale peuvent s'occuper en adoptant des comportements destructeurs, ou faire tourner en bourrique son propriétaire.
  • Le manque de dépense physique : L'énergie excédentaire générer par un manque d'exercice physique peut aussi conduire à "de mauvais comportements". Le chien n'ayant pas trouvé d'autres moyens pour se débarrasser de cette énergie refoulée. Son jardin ne lui suffira jamais.
  • Les propriétaires peuvent éduquer leur chien à se comporter de façon inappropriée par ignorance ou négligence.
  • Les attentes irréalistes des propriétaires : Parce que nous avons tendance à être très proches de nos chiens, nous oublions parfois que ce sont encore des animaux et les traiter comme des enfants sont incompatibles. Ces attentes injustes basées sur l'anthropomorphisme conduisent à la déception.
  • Les caractéristiques spécifiques de certaines types de chiens qui ont été élevés pendant des centaines d'années pour des tâches bien spécifiques, qui sont totalement incompatibles avec la vie de famille typique, dans une maison ou enfermé dans un jardin. (Border Collie, Husky...)


Thèmes

education canine a benon 17