Une étude révèle les pensées du chien

Les pensées du chien sous IRM

Le visage si expressif de son chien, y compris celui qu'il nous fait avec ses yeux de chien battu, peut conduire les propriétaires à se demander ce qui se passe exactement dans la tête que le chien. Ce n'est même uniquement ce à quoi l'homme pense par rapport à son chien. L'homme pense à ce que pense le chien, alors que le chien lui, pense à ce que l'homme fait.

Les scientifiques ont décidé de le savoir, en utilisant des scanners cérébraux pour explorer l'esprit et son fonctionnement du meilleur mais de l'homme. De nouvelles images IRM du cerveau du chien éveillé représentent un premier pas vers le fonctionnement de celui-ci dans son mode de pensée et permettront d'ouvrir de nouveaux horizons sur la cognition canine et la cognition sociale chez d'autres espèces.

"Quand nous avons vu ses premières images du cerveau, il ne ressemblait à rien d'autre», a déclaré le chercheur principal, Gregory Berns. Gregory Berns est professeur de neuro-économie et directeur du Center for Neuropolicy. La neuro-économie vise à comprendre les bases neurobiologiques des préférences individuelles et la façon dont la neurobiologie impose des contraintes sur les décisions. Il utilise l'IRM pour mesurer l'activité dans les principales parties du cerveau impliquées dans les prises de décisions. Il a ajouté: «Maintenant, nous pouvons vraiment commencer à comprendre ce que les chiens pensent. Nous espérons que cette méthode ouvre une porte toute nouvelle dans la connaissance canine, et la cognition sociale d'autres espèces." Personne, n'avait jamais jusqu'alors, capté des images du cerveau d'un chien qui n'était pas sous sédation. Car c'est le cerveau d'un chien pleinement éveillé et en liberté qui a été scanner, pour la première fois.
On peut être un éminent scientifique, le monde canin est tellement vaste que le professeur Berns n’a  réalisé que les chiens peuvent être formés pour rester assis dans une machine de balayage du cerveau qu'après avoir entendu qu'un chien de la marine américaine avait été un membre de l'équipe du commando qui a tué Oussama Ben Laden. «J'ai réalisé que si les chiens peuvent être entraînés à sauter d'un hélicoptère et des avions, nous pourrions certainement leur apprendre à aller dans une IRM pour voir ce qu'ils pensent», a déclaré Berns.

IRM : que pense votre chien ?

Ainsi, le professeur Berns et ses collègues ont formé deux chiens à marcher et à rester toujours à l'intérieur d'une machine d'imagerie par résonance magnétique qui ressemble à un tube, Callie, un terrier de deux ans et McKenzie, un border collie de trois ans.

Dès le début un certain nombre de principes éthiques strictes ont été adopté. En aucun cas, rien ne devait nuire aux chiens. Ils étaient des membres de nos familles. À cause du bruit du scanner, ils ont également étendu à ces derniers des droits humains normalement offerts, à savoir le droit à l'autodétermination. Ce qui signifie que les chiens devaient être libres de quitter l'expérience à tout moment. Donc, pas de contraintes. Les chiens devaient rester dans le scanner, parce qu'ils le voulaient. Et enfin, il n'a été utilisé que des renforcements positifs. Que cela soit des renforcements par la voie ou alimentaire.

Dans l'expérience, les chiens ont été formés pour répondre aux signaux de la main. Avec la main gauche vers le bas signalant au chien qu'il recevra une récompense et les deux mains pointant l'une vers l'autre horizontalement qui devait signifier qu'il n'y aurait pas de récompense. Quand les chiens ont vu le signal de récompense, une région du cerveau a montré une activité. Cette région est associée à des récompenses chez les humains. Cette même zone a également réagi quand les chiens ont vu le signal signifiant.

«Ces résultats indiquent que les chiens sont très attentifs aux signaux de l'homme», a déclaré Berns. « Et que ces signaux peuvent avoir une ligne directe avec le système de récompense du chien. », Encore une confirmation, s'il était encore besoin de le préciser, de la prédominance de la communication non verbale entre nos deux espèces.

Miroir dans l'esprit de l'homme
Les chercheurs pensent que les résultats ouvrent la porte à de nouvelles études sur la cognition canine qui pourrait répondre à des questions sur la connexion profonde entre les humains et les chiens, y compris comment les chiens représentent les expressions du visage de l'homme dans leurs esprits et comment ils traitent le langage humain.

Avec une telle histoire évolutive au cours de ces milliers d'années entre l'homme et le chien, ces études, «pourraient fournir un miroir unique de l'esprit humain». «Le cerveau du chien représente quelque chose de spécial à propos de la façon dont les humains et les animaux se sont réunis. Il est possible que les chiens aient même affecté l'évolution humaine", a déclaré Berns.

Cette recherche suggère notre amour pour ces créatures à quatre pattes pourrait avoir des racines profondes dans l'évolution humaine, qui aurait même façonné la manière dont nos ancêtres auraient faits évoluer la langue et d'autres outils de notre civilisation.



Thèmes

dresseur de chien aau breuil magné