Mon chien ne vient pas quand je l'appelle

Pourquoi mon chien ne revient pas quand je l'appelle ?

Je connais un maître qui hurle après son chien pour qu'il revienne et qui, lorsque celui-ci finit par se décider à revenir, continue d'utiliser le ton de la colère. Son malheureux animal reste craintif et garde constamment une distance de sécurité. Plus le chien ralentit à mesure qu'il s' approche, plus le maître crie pour exiger son retour. Quand cette pauvre bête s'arrête à bonne distance pour envoyer des signaux d'apaisement, son maître redouble d'autorité, serre les dents en s'énervant de plus belle en pointant du doigt le sol. Il est d'un tel ridicule que je pourrais en rire s’il ne soumettait pas son chien à une si forte angoisse qui fait tant pitié à voir.

Après de multiples et lamentables appels de son nom, vient le moment où il est assez près pour être attrapé brutalement par le collier. Malgré les signaux d'apaisement que son chien lui envoie, uriner,  tourner la tête et le regard, sortir la langue, rien n'y fait ! Son maître ne comprend pas qu'il est la source du problème et que son chien a beaucoup d’appréhension lorsqu'il s'approche de lui.

Alors j'ai traduit pour son chien. A chaque petit signe qu'il donnait j'ai expliqué au maître comment son chien tentait de communiquer pour lui demander de se calmer. J'ai même poussé l'expérience jusqu'à rappeler son chien et dès qu'il se dirigeait vers nous, je lui ai montré comment répondre à ces signaux d'apaisement pour  lui donner de l'assurance . Le jeu étant d'ignorer tous les comportements non désirés et de se contenter de stimuler généreusement ceux attendus. Si à aucun moment le chien n'est guidé par des encouragements, comment pourrait-il  deviner ce qui peut faire plaisir à son maître ?

Cent fois je lui ai montré et démontré l'efficacité de cette méthode, cent fois je lui ai prouvé que la douceur et la patience sont deux éléments indispensables. Tout comme je lui ai dis et redis de ne pas rester planté là en râlant à attendre son chien quand il s'éloignait trop, de continuer son chemin pour solliciter sa vigilance et l'obliger à rester attentif à la distance qui les sépare. Sa réponse à mes suggestions est invariablement la même, prétextant que moi je peux me le permettre car mon chien revient toujours, même sans rappel. Il reste le même maître, totalement réfractaire aux stimulations gratifiantes qui font naître la complicité, incapable de contrôler ses emportements de voix, impatient et exigeant tel un enfant capricieux.

Je ne comprends pas comment on peut être aussi borné !  Peu importe l'énergie que j' y consacre, il reste cloîtré dans sa petite bulle malsaine et préfère gâcher la promenade à tout le monde plutôt que de se remettre un peu en question. Quant à mon chien, lors de ces scènes pénibles il vient tout près de moi et me fixe avec l'air aussi désemparé que moi je le regarde, se demandant l'un et l'autre quand prendra fin cette pathétique mascarade afin de poursuivre notre balade.



Thèmes

education dressage de chien 17