Sur les pelouses du Roy


Ce soir c'est balade au parc. Ma chienne n'est pas trop partante elle sent l'orage arriver. Sur place, peu de chiens. Un couple, petit chien-grand monsieur, croise notre chemin. Le parapluie noir dont il se sert comme canne lui donne un air distingué. Je lui dis bonjour, il me répond bonsoir madame. Son chien : une tronche d'amour. Ma chienne s'approche doucement, l'autre est assis remue la queue, donne des petits coups de langue, tourne la tête. Ma chienne s'approche et répond idem à ces petits coups de langue. Mais elle ne tourne pas la tête. Elle le fixe en avançant. Quand le premier contact est passé  ils se tournent un peu autour. Le petit lui renifle le derrière. Ma chienne s'assoit. Alors le monsieur se met à m'expliquer des trucs que je sais déjà sur les glandes de ma chienne.

Bon  sinon, c'est quoi comme race votre chien ? Un Cavalier  King Charles, le préféré du Roi Charles II. Monsieur ne tari point d'éloges sur sa Majesté. Il a raison il est trognon. Pendant qu'on discute, ma chienne attend  à côté de moi. La famille Royale ne lui donne pas envie de jouer. Quant au petit  il ne lui faut pas longtemps pour disparaitre. Il est loin mais son maître ne l'appelle pas. Je lui fait remarquer que la porte de l'hôtel  est ouverte, il va entrer peut-être. Pas d'inquiétude, Son Altesse veut juste s'amuser.  Ah ! Des cris autour du petit chien, des gens qui gesticulent et lui courent après. Il s'amuse là ? Drôle de jeu : il revient, un pigeon dans la gueule. C'est son septième me dit monsieur d'un ton orgueilleux à peine déguisé  On en a assez vu, on se sauve. Pas envie qu'il donne des idées à Lara celui-là. Je fais quelques mètres et  me retourne pour voir comment Monsieur s'en sort avec Sa Majesté. Horreur : le petit secoue le pigeon furieusement . Oh my God, c'est Jack l'éventreur !

On ne fait pas vingt mètres que c'est un Beagle qui arrive vers nous. La dame le tient en laisse et de loin me demande si elle peut lâcher son chien. C'est quoi cette question ? Ma chienne est en liberté.  Bien-sûr qu'elle peut. Elle m'explique que son chien ne revient pas quand elle l'appelle alors elle ne le laisse en liberté qu'avec des chiens dressés. C'est de ma chienne qu'elle parle, là ? Bon, on papotte en marchant, les chiens  jouent. Vu qu'elle pense que ma chienne est bien dressée, je tente de lui parler de dressage et de clicker. Elle me répond que son chien est impossible à dresser... parce qu'il ne revient pas quand on l'appelle !

Elle m'explique qu'il est voleur. Un jour, il a piqué la chaussure d'un type qui se baignait les pieds, un autre le rouleau de poches poubelle des gars de la ville. Dernièrement, c'était le poulet des gens qui pique-niquaient sur la pelouse. Qu'il a fallut qu'elle rembourse. Et à chaque fois il se sauve avec son butin et impossible de le rattraper. Il faut qu'elle lui court après. Moi je crois que la dame elle doit pas courir très vite et qu'elle ne devrait pas essayer.
Là, j'ai ma dose. Et moi qui prenais ma chienne pour une délinquante !

Un tueur, un voleur. Que de la racaille dans ce parc.

15/09/2016


> Où se promener en période de chasse
> Races de chiens ?
> Sortie au parc avec mon chien
> Le prix de l'amour
> Sur les pelouses du Roy
> Du Berger de Beauce
> De la Poule d'eau
> C'est pas tous les jours l'aventure
> Des odeurs de chiens mouillés
> Le sourire de mon chien
> Viens mon amie
> Collier électrique vs bonbon
> Rêverie
> Sur la piste du chevreuil




Dernière mise à jour

31/03/2016

- Massacre des chiens en Irak

31/03/2016

- Choisir son chien questionnaire

31/03/2016

- Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (2)

31/03/2016

- Plus d'empathie envers le chien qu'envers l'homme ?

31/03/2016

- Le chien et le dressage en France

X Fermer