Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (3)


Faut-il le vacciner mon chien contre la rage tous les ans ? Si vous lisez cette troisième partie c'est que vous avez maintenant pris conscience d'un début de certitude. Qu'il y a un réel danger à vacciner contre la rage votre chien tous les ans.

Méconnaissance du bien-être animal

 1985

Dr J. Blancou _ Les vaccins et la vaccination antirabique des animaux domestiques et sauvages en Europe.
http://tinyurl.com/gtrup86
Page 238-239
Dr J. Blancou, Directeur du Centre National d’Etudes sur la Rage et la Pathologie des Animaux Sauvages, publie un rapport officiel mentionnant que
les accidents de sensibilisation sont rares lorsque les injections vaccinales sont peu nombreuses et espacées.

2002

Fibrosarcomas at presumed site of injections in dogs : characteristics and comparison with non-vaccination site fibrosarcomas and feline post-vaccinal fibrosarcomas _ 2002
http://tinyurl.com/z2o5nv6
Page 1 :
« In both dogs and cats, the development of necrotizing panniculitis at sites of rabies vaccine administration was first observed by Hendrick & Dunagan (1992). »

Dès 1992, des scientifiques observent des panniculites nécrosantes chez le chien au point d’injection du vaccin antirabique.


2004

Veterinary Times, UK, 2004
http://tinyurl.com/hffaqj7
Courrier de 31 vétérinaires britanniques en 2004 qui dénoncent la revaccination annuelle des animaux familiers au vu du risque d’effets indésirables encourus et surtout de l’absence absolue d’une moindre preuve scientifique prouvant sa nécessité.
Ces vétérinaires rappellent qu’en 1995 déjà, un docteur apportait les preuves scientifiques que les vaccins actuellement administrés aux carnivores domestiques ont une durée d’immunité bien supérieure à 1 an lorsque ne l’est pas à vie.
Ce référant au guide de la vaccination américain, ils ont amené le Gouvernement ainsi que la communauté scientifique britannique à adopter rapidement une modification du protocole vaccinal britannique concernant la quasi-totalité des vaccins administrés aux animaux domestiques le passant d’annuel à trisannuel au nom : du bien-être animal, du devoir de protection du vétérinaire et de la sauvegarde des intérêts financiers des citoyens britanniques.
http://tinyurl.com/jjjbo4d
Second courrier d’un scientifique demandant la fin de la supercherie liée à la vaccination massive annuelle des animaux domestiques en Grande-Bretagne
mettant l’emphase sur les risques encourus par les animaux au travers de ce protocole qu’il qualifie d’abusif. Apportant des arguments en faveur du courrier des 31 vétérinaires.

2008

Article in DVM360 entitled  Vaccination:  An Overview (2008) by Dr M. Kennedy
http://tinyurl.com/dcyr89
Page 2 :
« Adverse reactions have also become a major concern in small animal medicine. .... These fall into two general categories. The first is immediate hypersensitivity. This may be a local or systemic response, and is due to pre-existing antibody to the agent. This is the classic "allergic reaction" to the vaccine and can be life-threatening.  The second is a delayed response, requiring days of longer to develop. The vaccine, seen as foreign, elicits a significant inflammatory response and is especially true for adjuvanted vaccines. This response can manifest as a granuloma, or more seriously, a fibrosarcoma . » […] « The likelihood of adverse reactions in dogs has been found to correlate with the size of the dog and the number of inoculations given, with higher risk associated with small size and multiple inoculations. »

2015

Rapport ANSES 2015 _ Pharmacovigilance vétérinaire, Bilan d’activité
Art. R.5141-103 à R.5141-105-1 du Code de la Santé Publique
http://tinyurl.com/jdhp72q

EFFETS INDESIRABLES GRAVES

Page 5 et 20-23 :
« Près  de  90  %  des  déclarations  transmises  aux  acteurs  institutionnels  sont  envoyées  par  des vétérinaires praticiens. Celles transmises par les propriétaires d’animaux et les éleveurs représentent 7,4 %.
Comme les années précédentes, la très grande majorité des effets indésirables déclarés en 2014 concerne les carnivores domestiques avec 83,9 % des déclarations pour les chiens et les chats. » […] « Plus qu’un profil de risque particulier, les chiffres ci‐dessus reflètent une exposition beaucoup plus importante des différentes populations animales à certains types de produits et/ou une réactivité plus élevée des déclarants par rapport à des effets survenant sur des animaux sains. La répartition entre cas graves et non graves varie en fonction de la classe thérapeutique concernée :
pour  les  antiparasitaires  externes  et  internes,  les  déclarations  sont  majoritairement  non  graves (respectivement  70 %  et  65 %).  A  l’inverse,  pour  les  vaccins  et  les  anti‐inflammatoires  non stéroïdiens, les déclarations concernent majoritairement des cas graves (respectivement 71 % et 54 %). »


SOUS DÉCLARATION

Page 4 :
L’ANSES a observé une hausse de 40% (http://tinyurl.com/hey46bo ) des déclarations en pharmacovigilance vétérinaire depuis 10 ans. Ceci souligne le faible nombre de déclarations ayant lieu sur le territoire français.

Page 17 :
Il est fait mention que les laboratoires pharmaceutiques n’ont pas obligation de déclarer les cas non graves portés à leur attention à l’ANSES.

Aussi lorsqu’ils le font, via synthèses, ils peuvent mettre jusqu’à 3 ans pour les transmettre à l’ANSES. Ainsi le rapport de l’ANSES publié annuellement est de fait incomplet d’où le questionnement du bien-être animal dans le processus de validation et contrôle des AMM. Page 36 : la sous-déclaration est une réalité.

2016

World Small Animal Veterinary Association (WSAVA), Guidelines for the vaccination of dogs and cats, 2016
http://tinyurl.com/jxr7kws
Page 8
« Particular mention should be made of canine rabies vaccines. The VGG recommends that in any country in which canine rabies is endemic, vaccination of dogs should be strongly recommended to clients by veterinarians, even if not required by law. Revaccination intervals for canine rabies are often mandated by law. Internationally available killed rabies vaccines were initially produced with a licensed 1-year DOI and so statutes required annual revaccination. These same products now carry a 3-year DOI in many countries, where laws have been modified to incorporate this change. However, in some countries the legal requirement is at odds with the vaccine license and in others neither the vaccine license, nor the law, has been changed. Finally, some countries also have locally-manufactured rabies vaccines with a 1-year DOI that most likely cannot safely be extended to 3 years. Veterinarians should be mindful of the law, but where they have access to a product that confers a minimum of 3-years immunity, national associations might lobby to have the laws changed to match the current scientific evidence. »

Refuse aux citoyens français le droit d’éviter à leurs animaux tous risques inutiles pouvant créer des souffrances voire entrainer la mort

2011

SantéVet, mai 2011 _ Profil type des maitres souscrivant à une assurance pour leur animal
http://tinyurl.com/zxdavod
La France compte environ 11 millions de chats et 8 millions de chiens en 2011 pour 64 millions d’habitants.
Les dépenses vétérinaires comptent pour 11% dans les dépenses sur le budget global consacré à l’animal de compagnie soit une augmentation de 72% depuis 2001.
98% des propriétaires de chiens ou chats les font vacciner chaque année

2016

Pétition de Canis Ethica : « Stop à la survaccination des chiens ! » créée le 9 février 2016, compte déjà plus de 14000 signatures
http://tinyurl.com/hhy2v6b

Les français expriment clairement le souhait que leur prise de conscience du devoir d’éviter à leurs animaux tous risques inutiles pouvant créer des souffrances voire la mort soit entendu.

Présent
¼ des français possèdent au moins un chien.
En 2011, les français ont dépensé plus de 4,3 milliards d’euros pour eux.

Le Code de la Santé Publique garant de notre système de santé en France, au travers de l’Article L5141-2 légifère aussi concernant les médicaments vétérinaires. Les français attendent du système de soins vétérinaire qu’il ait un caractère solidaire et universel.
Un seul laboratoire sur les quatre vendant des vaccins antirabiques sur le sol français, permet d’espacer les rappels du vaccin, réduisant de fait le taux d’effets indésirables graves imputables à la vaccination.
Aujourd’hui, tous les français vaccinant leurs chiens contre la rage (pour certains du fait d’une obligation règlementaire) n’ont pas accès au seul vaccin antirabique valable 3 ans de Merial, ce qui constitue non seulement une discrimination devant les moyens mis à la disposition des français pour faire-valoir la santé de leurs chiens et en plus crée une inégalité devant les soins promulgués aux chiens en France.

Quid du Serment de Bourgelat ?

2008

Etude française _ Comparison of antibody responses after vaccination with two inactivated rabies vaccins
http://tinyurl.com/gsx88wh

Test mené en France, comparant 2 vaccins antirabiques monovalents inactivés commercialisés en France : le RABISIN de Merial et le NOBIVAC RAGE d’Intervet, afin de mesurer le taux d’anticorps rabiques sur une période de 4 mois présent dans le sang de chiots. Les observations amenant à la conclusion qu’une primo-vaccination rage seule ne peut être suffisante pour protéger un chien contre la rage.
Aujourd’hui, déjà, selon les recommandations de l’OIE, tout chien vacciné contre la rage reçoit une primo-vaccination suivie d’un rappel obligatoire à +1 an. Recommandation d’ores et déjà reprise dans l’article 3 de l’Arrêté du 10 octobre 2008 relatif aux modalités et conditions de vaccination antirabique des animaux domestiques.

Lire la suite ICI

> Le chien au 21ème siècle

> Politique du chien unique en Chine
> Le chien et l'expérimentation animal
> Chasse à courre: des chiens jetables
> Thérapie assistée par chien
> Les chiens de Fukushima Dai-ichilors
> Un chien à survécu en mer au tsunami japonais , depuis trois semaines
> Le journal d'un chien
> Mettre son chien en pension
> Agression d'une fillette par un bull terrier
> Les chiens ont ils une conscience ?
> Convention européenne pour la protection des animaux de compagnie
> Idées reçus sur la soumission chez le chien
> Euro 2012 Ukraine: massacre de chiens errants
> Le chien et l'estime de soi
> Interprétation de l'aboiement du chien
> Les Philippines exterminent 500 000 chiens par ans
> Imitation ou conscience de soi ?
> Le chien et le dressage en France
> Massacre des chiens en Irak 
> Le chien n'a ni dieu ni maître
> Chien enterré vivant
> Vaccination du chien
> Troubles de comportements et Prozac
> Chien de race ou chien d'espèce ?
> L'humeur de chien offre un aperçu de la santé du propriétaire
> Plus d'empathie envers le chien qu'envers l'homme ?
> Salons du chiot: le scandale de l'achat émotionnel
> Rapport sur la Gestion de l'espèce canine par la SCC (Société Centrale Canine)
> Un éducateur canin à chaque coin de rue
> Michel Chanton et la haine de l'éducateur canin
> Elevage et vente de chiens
> Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (1)
> Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (2)
> Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (3)
> Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (4) 



Dernière mise à jour

31/03/2016

- Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (1)

31/03/2016

- Les chiens ont ils une conscience ?

31/03/2016

- Un chien à survécu en mer au tsunami japonais, depuis trois semaines

31/03/2016

- Le chien n'a ni dieu ni maître

31/03/2016

- Les marques d'alimentations chiens et chats comprenant des ogm

X Fermer