Chien détecteur de punaise de lit


Destinés aux établissements tels que hôtels, motels, centres hospitaliers, centres d'hébergements...


Avec l'utilisation de chiens et leur taux d'efficacité au-delà de 95%, ils détectent les punaises de lit derrière les murs, plaintes, lits, meubles et sous les tapis, comparativement à un taux de 30 % pour une inspection humaine faite par un professionnel.
 Elle est active la nuit, et laisse des traces de sang et d'excréments sur les draps et les matelas. Elle peut être porteuse de maladies. Son corps est aplati et permet à la punaise de lit de se glisser dans les coutures du matelas et de s'y cacher. La femelle peut pondre 200 œufs, au rythme de deux par jour. Elle les colle sur une surface, de manière à ce que lorsqu'ils écloront au bout de 3 semaines, ils soient près d'une source de nourriture.
La nymphe passe par trois stades de mues avant de devenir adulte, période qui dure de 15 à 30 jours. Elle peut vivre une dizaine de semaines comme elle peut aussi bien vivre une année. Une punaise adulte peut passer une année sans manger. Elle dégage une mauvaise odeur et sont souvent résistante aux insecticides et autres produits anti punaises. Elle s'infiltre dans les coussins, derrière la tapisserie, les rideaux, derrière les cadres, etc...
Les médias français aborde de plus en plus le sujet, alors que cette pratique, existe depuis une dizaine d'année au Canada et aux États Unis.

 
 

 
 DOGSCAN, Julie Gaultier, est la première et la seule société en France qui propose ce type de prestation.
dogscan.fr


LA DÉTECTION CANINE DE PUNAISES DE LIT

Les punaises de lits reviennent en France et s'installent dans toutes les grandes villes. S'en débarrasser devient un véritable parcours du combattant...

Si l'on est infesté, la première question à se poser est: où se cachent elles? En effet, les traitements efficaces sont par pulvérisation, donc doivent être appliqués directement sur les zones infestées.

Il y a deux méthodes à ce jour pour localiser les insectes, mais seulement une est efficace. La première méthode est une inspection visuelle. Tous les meubles doivent être déplacés et retournés, inspectés minutieusement, les moquettes soulevées, les plaintes détachées, les draps, rideaux, matelas et autres tissus inspectés avec attention. Cette méthode prend du temps, et malheureusement n'est efficace qu'à environ 30%.
 La deuxième méthode est très utilisé aux États-Unis, au Canada et au Japon, mais est encore très méconnue en France. Des chiens sont spécialement dressés pour détecter les punaises à l'odorat. Comme les chiens qui travaillent avec les forces de l'ordre pour trouver des produits stupéfiants, ou les chiens qui aident à retrouver des personnes disparues, les chiens détecteurs de punaises de lit peuvent trouver ces insectes même s'ils sont complétements invisibles à l’œil nu, et sont efficaces à 95%.  

  Ils permettent également d'inspecter des hôtels régulièrement par prévention, ou encore passer post-traitement pour vérifier que tous les insectes ont bien étés tués.

Pour qu'un chien soit efficace il doit être dressé par un professionnel, et des heures de travail et d'entrainement chaque jour sont nécessaires. Si vous faites appel à ce type de service, vérifiez bien que le maitre-chien à un certificat et une formation spécifique. C'est un métier à part entière et toute personne prétendant pouvoir l'exercer sans diplôme ne pourra pas vous garantir un service efficace à 95%

En France, il n'y a pour le moment qu'un chien opérationnel. Il est à Paris et travaille pour la société DOGSCAN. Julie Gaultier, franco-américaine, sensible au fléau des punaises de lit qui dévaste New York, a décidé d'importer le concept en France pour tenter d'aider Paris et sa région à lutter contre ces petits vampires. Son chien, Rocky, vient d'un refuge de Floride et a été dressé par Bill Whistine, dresseur de chien depuis plus de 20 ans.

Deux autres chiens sont arrivées mi-octobre, et seront bientôt au travail à Nice et Toulouse !

Julie Gaultier


>>> L'olfaction et son utilisation   

> Chien détecteur du charançon du palmier
> Chien détecteur de punaise de lit
> Chien éclaireur
> Chien d'avalanche
> Chien détecteur de crise d'épilepsie
> Chien de détecteur de crise d'hypoglycémie
> Chien détecteur de moisissures
> Chien détecteur de faux billets
> Chien détecteur d'incendie
> Odorologie
> Détection de chien errant
> Chien détecteur de carnivores
> Chien de recherche de truffes
> chien détecteur de cancer
> Chien détecteur de cadavre
> Chien de detection de produits incendiaires
> Chien détecteur de mines
> Chien de décombres
> Chien de détection d'explosifs
> Chien de détection de fumigènes et d'artifices
> Chien de détection de DVD
> La discrimination olfactive par l'homme de son chien
> L'humidité du nez du chien
> Chien de détection de téléphone portable
> Mécanismes des narines du chien
> Chien de détection de phoque annelé
> Chien de détection de pesticides
> Chien de détection d'infection nosocomiale
> Chien de détection de fourmis électrique
> Races de chiens et positionnement du cerveau
> Le chien distingue l'odeur de jumeaux identiques
> Chien de détection de tabac
> Chien depistage de cancer
> Chien de détection de cochenille de la vigne
> Comment tromper un chien de détection
> Chien d'alerte pour personnes épileptiques
> Chien de détection pour enfants angoissés
> KDOG : le projet de chien de détection de cancer



Dernière mise à jour

31/03/2016

- Les marques d'alimentations chiens et chats comprenant des ogm

31/03/2016

- Chien de race ou chien d'espèce ?

31/03/2016

- Les chiens de Fukushima Dai-ichilors

31/03/2016

- Vaccination du chien

31/03/2016

- Idées reçus sur la soumission chez le chien

X Fermer