Chien de détection de fourmis électrique


La fourmi électrique ou fourmi de feu  (Wasmannia auropunctata) est une des espèces exotiques les plus dangereuses au monde en raison de son fort impact environnemental et de sa menace pour la diversité biologique. Originaire d’Amérique du Sud, elle connaît maintenant une dispersion mondiale : Tahiti, Bermudes, Californie, Floride, Cameroun, Congo, archipel des Galápagos, … et récemment Hawaii. On l’a même trouvée dans des serres en Angleterre et au Canada. Accidentellement introduite en Nouvelle-Calédonie entre 1955 et 1972. Originaire de l'Amérique tropicale, cette espèce pionnière a envahi depuis le début du siècle plusieurs territoires en zone tropicale. Sa vitesse de reproduction est prodigieuse et elle à des capacités d'adaptation aux milieux perturbés par l'homme remarquable.

Son nom lui vient de son extrême agressivité et de sa piqûre irritante, qui peuvent par exemple faire perdre la vision à un chien. On ne lui connaît qu'un  parasite régulateur (dont on ignore les conséquences d'une introduction dans un autre milieu que le sien) et sa résistance à presque toutes les méthodes de lutte, physiques ou chimiques, sont limité et à ce jour aucun ennemi naturel ne semble être capable d’effectuer un contrôle efficace. Elle détruit ou chasse presque tous les êtres vivants et son venin est particulièrement violent et destructeur, alors qu'elle ne mesure qu'entre 1.2  et 1.5 mm. La morsure peut provoquer un choc anaphylactique (réaction allergique violente provoquant une importante perturbation de la circulation sanguine entraînant un état de choc avec une chute brutale de la tension artérielle mettant en danger les organes vitaux, tel que le cerveau et le cœur).

 Elle se propage à l'heure actuelle à travers des parties du nord du Queensland (Australie), ce qui pose des problèmes pour les résidents locaux, les animaux domestiques et les animaux sauvages. Pour tenter d'accélérer la mise de moyen supplémentaire de lutte contre cette propagation il à été mis en place en place depuis 2006 un programme de formation de chien de détection.

Il a peut être constater qu'un chien de détection de ce type, une fois former était capable de détecter les nids de fourmis sous la surface qui peuvent ne pas être visible à l'œil humain. Dans des conditions favorables, les chiens peuvent  détecter l'odeur d'un nid de fourmi jusqu'à 30 et 40 mètres. A Brisbane, en moyenne en raison de la chaleur, le cycle d'utilisation des chiens peut varier entre 10 et 40 minutes, avec une obligation générale quotidienne de 240 minutes.

Dès les débuts, il à été constater que les chiens étaient très bien formés pour rechercher uniquement les fourmis escomptés. Malgré tout quand un chien effectue un marquage, un échantillon de la fourmi est ramener en laboratoire pour identification. Si et seulement si elle se révèle être une fourmi électrique, le nid est détruit par injection directe d'insecticide. Les fourmis ont des odeurs uniques et certains chiens sont utilisés pour détecter les fourmis de feu et d'autres les fourmis électriques.
 

Les chiens sont imprégner de l'odeur des fourmis à l'aide de phéromones spécifiques. Des morceaux de tissu sont placés dans une boîte de fourmis vivantes pendant 24 heures et imprégnés des phéromones de ces fourmis. Un entraîneur au Centre de formation des chiens détecteurs de Pingtung (Taïwan) ou se trouve l'unique centre de formation de ce type de chien a déclaré que les tentatives de formation de chiens de fourmi électrique avaient souvent échoué sur de nombreux chiens car ils avaient peur de l'odeur.

Les premiers chiens formés par le Centre de formation des chiens détecteurs à l'Université nationale de Pingtung des sciences et de la technologie Chi Wei-lian, entraîneur adjoint que seulement un chiens sur dix a les capacités requises pour devenir un chien détecteur. Allégation ou vérité ? Le fait d'utiliser des chien de type Beagle, ou une sélection sur les tempéraments inappropriée ont sûrement une influence indéniable sur les résultats.

Il faut environ six mois pour former ce type de chien, et qu'il puisse commencer progressivement à devenir opérationnel.
 
Source: rifadetectiondog.webs.com


>>> L'olfaction et son utilisation   

> Chien détecteur du charançon du palmier
> Chien détecteur de punaise de lit
> Chien éclaireur
> Chien d'avalanche
> Chien détecteur de crise d'épilepsie
> Chien de détecteur de crise d'hypoglycémie
> Chien détecteur de moisissures
> Chien détecteur de faux billets
> Chien détecteur d'incendie
> Odorologie
> Détection de chien errant
> Chien détecteur de carnivores
> Chien de recherche de truffes
> chien détecteur de cancer
> Chien détecteur de cadavre
> Chien de detection de produits incendiaires
> Chien détecteur de mines
> Chien de décombres
> Chien de détection d'explosifs
> Chien de détection de fumigènes et d'artifices
> Chien de détection de DVD
> La discrimination olfactive par l'homme de son chien
> L'humidité du nez du chien
> Chien de détection de téléphone portable
> Mécanismes des narines du chien
> Chien de détection de phoque annelé
> Chien de détection de pesticides
> Chien de détection d'infection nosocomiale
> Chien de détection de fourmis électrique
> Races de chiens et positionnement du cerveau
> Le chien distingue l'odeur de jumeaux identiques
> Chien de détection de tabac
> Chien depistage de cancer
> Chien de détection de cochenille de la vigne
> Comment tromper un chien de détection
> Chien d'alerte pour personnes épileptiques
> Chien de détection pour enfants angoissés
> KDOG : le projet de chien de détection de cancer



Dernière mise à jour

31/03/2016

- L'humeur de chien offre un aperçu de la santé du propriétaire

31/03/2016

- Thérapie assistée par chien

31/03/2016

- Imitation ou conscience de soi ?

31/03/2016

- Le chien et l'estime de soi

31/03/2016

- Euro 2012 Ukraine: massacre de chiens errants

X Fermer